Une semaine après le déconfinement, l'épidémie est en recul dans le Grand Est


20 mai 2020 - 75 vues

Une semaine après le déconfinement, l'Agence Régionale de Santé du Grand Est a fait un point sur la situation sanitaire.

Il y a de l'amélioration.

L'épidémie est en recul dans la région.

Mais la campagne de tests a recensé des foyers épidémiques.

Il y en a 8 dans la région : 4 en Moselle, 1 en Haute-Marne, 2 dans le Bas-Rhin et 1 en Meuse.

L'ARS précise : "On parle de foyer épidémique à l'apparition d’au moins trois cas confirmés ou probables, dans une période de sept jours, appartenant à la même communauté ou ayant participé à un même rassemblement de personnes."



Données au 18 mai :

La proportion des passages aux urgences pour suspicion de Covid-19 était inférieure à 6% (risque limité) dans tous les départements de la région Grand Est.

2 800 personnes étaient hospitalisées pour  Covid-19 dans  le  Grand  Est,  soit 6 de  moins  que  la veille.

233 personnes sont en réanimation, soit 1 de moins que la veille.

Depuis le début de l’épidémie, 9 793 personnes sont sorties d’hospitalisation, leur état de santé ayant été considéré comme rassurant.

Le nombre total de décès de patients déclarés par les établissements sanitaires du Grand Est s’élève à 3 291 soit + 19 par rapport à la veille.




NOMBRE DE TESTS DEJA REALISES
Environ 5 000 tests par jour ont été réalisés lors de la semaine du 11 au 17 mai 2020.

POINT DE SITUATION SUR LES TRANSFERTS
227 patients ont été rapatriés à ce jour, soit 80%, le plus souvent vers un établissement de santé enGrand Est, les derniers le seront en fonction de leur évolution de santé.

POINT DE LA SITUATION DANS LES ETABLISSEMENTS MEDICAUX-SOCIAUX ET PERSONNES HANDICAPEEES
Au 14 mai 2020 :•Le  nombre  cumulé  de  cas  confirmés  ou  possibles  de  Covid-19  était  de  8  510 parmi  les résidents  d’établissements  médicalisés  pour  personnes  âgées  (dont  890  ayant  été hospitalisés) et de 190 dans les établissements non médicalisés pour personnes âgées.•Dans  les  autres  établissements  sociaux  et  médico-sociaux,  le  nombre  cumulé  de cas confirmés ou possibles était de 900 chez les résidents et de 1 194 parmi le personnel.•1  759  résidents  sont décédés dans  des  établissements  médicalisés  pour  personnes âgées, 494 résidents à l’hôpital.