COVID-19 | LA SITUATION S'AMÉLIORE DANS LE GRAND-EST, MALGRÉ L'APPARITION DE 8 NOUVEAUX FOYERS ÉPIDÉMIQUES


20 mai 2020 - 61 vues

Selon des informations communiquées par le Préfecture et l'Agence Régionale de Santé, 233 patients sont encore hospitalisés en réanimation. En parallèle, la réalisation de tests de dépistage s'est accélérée.

Si les indicateurs utilisés pour réaliser de la carte épidémique étaient repris aujourd'hui, « on serait dans le vert » a déclaré la directrice de l'ARS Grand Est, Marie-Ange Desailly-Chanson. Une note d'optimisme bienvenue alors que le déconfinement, lancé il y a un peu plus d'une semaine, se poursuit.

En ce qui concerne le nombre de passages aux urgences pour suspicion de Covid-19, il est en baisse. De l'ordre de 6%, selon l'ARS, cela signifie que le « virus circule de manière limitée parmi la population ».

De nouveaux foyers d'infection révélés

La politique de tests intensive menée par les autorités a eu pour conséquence de mettre en évidence de nouveaux clusters*. Ils sont au nombre de huit dans le Grand Est et vont de trois à seize cas cumulés.
Le plus important foyer épidémique concerne un établissement pour personnes âgées en Moselle avec 16 cas recensés. Dans le Bas-Rhin, un établissement du même type fait état de 5 contaminations, un autre centre, spécialisé dans 'l’accueil de personnes handicapées, dénombre 10 cas de contamination.

Pour éviter la multiplication de ces cas et de ces foyers, des équipes sanitaires d'intervention ont été créées, sous l'égide de la CPAM notamment. Elles ont pour mission de lister les contacts qu'ont eu les malades dès lors qu'ils ont été détectés comme positif au Covid-19. Une mission essentielle pour mettre à mal les chaînes de contamination du virus.

Par ailleurs, dans le prolongement des déclarations du Président de la République sur les masques sur BFM TV en début de semaine, la Préfète Josiane Chevalier a confirmé que dans le Grand Est, « il n'y a pas eu de rupture en approvisionnement de masques pour les soignants ».
Une position pour le moins discutable quand on prend en compte les très nombreuses remontées effectuées par les soignants et le monde médical depuis le début de l'épidémie. Des soignants qui déplorent systématiquement le manque de ces masques sur le terrain...

* Un cluster, au sens médical, est un « épisode de cas groupés défini par la survenue d’au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours, appartenant à la même communauté ou ayant participé à un même rassemblement de personnes, qu’elles se connaissent ou non »